Vie pratique et Loisirs

Martine BARTOLOMEI, Jacques KERMOAL (2000), La mafia se met à table, Actes sud Babel (216 pages)

Dans ce livre se succèdent les histoires savoureuses (pour utiliser une métaphore culinaire) et les recettes qui ont composé les menus des agapes au cours desquelles se fomentaient les assassinats les plus retentissants d'Italie. Ces banquets réunissaient les hommes les plus influents de la péninsule, de 1860 jusqu’à la seconde moitié du XXème siècle. Tout y est vrai : les anecdotes, les menus imaginés particulièrement pour la circonstance (plus ou moins fastueux selon la qualité de l’homme à raccourcir) et les recettes détaillées : agnelet nouveau-né en sauce aux herbes des pentes volcaniques, vermicelles à la mode de Syracuse, pêches glacées à la cardinale... et les vins délectables qui vont avec… On croise dans ce recueil des personnages truculents, des représentants politiques connus, des hommes d’église peu scrupuleux et même des stars hollywoodiennes… On y sent surtout une ambiance, pas toujours très rassurante, mais pourtant savoureuse, bruissante, odorante et colorée. Un régal écrit par deux journalistes qui ont enquêté dans les archives italiennes pour nous restituer ces croustillantes pépites !

 

(Pêche de Valérie CANILLAS / Janvier 2020)

Bernard MONDON (2018), Le Ventoux littéraire, Esprit des lieux (571 pages)

Emblème de la Provence, le Mont Ventoux demeure une particularité géologique qui apparaît de loin comme une verrue au milieu du paysage. Depuis l'Antiquité, il a intrigué le passant qui l'a souvent considéré comme un refuge des dieux, coiffé d'un panache tel un volcan. L'escalader était une entreprise réservée aux plus téméraires. Bernard Mondon va à la rencontre de plus de 150 écrivains fascinés, toujours admirateurs ou victimes, qu'ils soient explorateurs, gens de montagne, touristes, sportifs à pied, en vélo, en voiture. Un ouvrage magnifiquement illustré et une référence quand on aime la Provence.

(Pêche de Jean-Louis DAVY / Février 2020)

Olivier ROELLINGER (2019), Pour une révolution délicieuse, Faillard, (204 pages)

L'auteur est l'un de nos plus grands cuisiniers. Il a remis les épices à l'honneur et s'est battu pour une cuisine métissée et ouverte sur le monde. Pour lui, puisque les hommes politiques ne veulent pas se battre, nous citoyens pouvons nous lever pour une révolution délicieuse, nous unir tous ensemble pour mener ce soulèvement alimentaire pacifiste et joyeux.  Nous devons nous battre pour reprendre en mains notre destin et arracher des griffes des industriels ce trésor de l'humanité qu'est la nourriture, gardienne de notre santé, tel un médicament. Elle est notre héritage et notre culture. Peut-être un vecteur d’apaisement social, d'échange entre les hommes et les peuples.

(Pêche de Noëlle ROCCHI / Janvier 2020)

WWF-France (2004), Planète attitude, Les gestes écologistes au quotidien.

Ce guide donne des conseils simples et faciles pour adopter un comportement responsable sans effort et sans changer de mode de vie, à la maison, au bureau, dans les transports, au jardin et même en vacances. Les gestes écologistes sont des gestes de bon sens, bénéfiques pour notre santé et notre porte-monnaie ! Page 12 on peut même tester notre empreinte écologique. En 2004 l'empreinte écologique des français était déjà de 5,2 hectares par habitant soit 2 planètes supplémentaires pour que tous les habitants de la terre puissent vivre ensemble. N'oublions jamais la célèbre phrase d'Antoine de Saint-Exupéry : "Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants"

(Pêche virtuelle de Noëlle ROCCHI / 9 mai 2020)